Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Clôture financière: les tableurs ralentissent-ils le processus?

Publié le par

4 jours? 7 jours? Ou même plus? Selon les entreprises, le temps nécessaire pour la clôture comptable n'est pas toujours le même. Mais la perte de temps liée à la compilation des données reste importante, selon une étude réalisée auprès de 750 cadres financiers. Et si on changeait d'outils?

Près de 7 jours en moyenne, et jamais moins de 4 jours: c'est le temps consacré à la clôture financière, selon une étude réalisée par Blackline et l'IMA fin 2016, dévoilée en juillet 2017. Et sur ces quelques (précieux) jours de travail, la moitié est consacrée à la seule compilation des données, pour 43% des cadres financiers interrogés.

"Si la réception des informations requises (chiffres de ventes finales, relevés des heures de travail, dépenses liées aux déplacements et frais d'envoi des différents départements de l'entreprise, etc.) s'impose comme leur contrainte principale, la question de la légitimité de ces données n'est pas en reste: seuls 28% des sondés déclarent faire entièrement confiance à l'intégrité des informations qui leur parviennent", souligne l'étude.

Tableurs et données en silos

Sur le banc des accusés pour répondre de cette perte de temps et de fiabilité: les tableurs, dont 61% des sondés se déclarent encore très dépendants au sein de leur entreprise. "Ce recours massif aux tableurs est inquiétant, lorsqu'on tient compte des risques et problèmes récurrents liés à leur utilisation, notamment l'évolution des normes comptables, les délais requis, les erreurs de saisie et les cellules reliées dans le tableur", insiste l'auteur du rapport de cette enquête, Kip Krumwiede, certifié CMA et CPA, doctorant et directeur de recherche chez IMA.

Des problématiques auxquelles l'automatisation financière pourrait apporter une réponse, selon cette étude.