Mon compte Devenir membre Newsletters

La notation financière se démocratise au profit des PME et ETI

Publié le par

Avec la diversification et la désintermédiation des financements, nombre d'entreprises peuvent avoir besoin de montrer patte blanche en matière de risque crédit. Or, la notation financière n'est bien souvent ni à leur portée, ni adaptée. C'est pourquoi Euler Hermes lance TRIBRating. Explications.

La notation financière se démocratise au profit des PME et ETI

Lancé en Allemagne en juin 2017, TRIBRating est un tout nouveau service de notation destiné aux PME et ETI, aujourd'hui déployé en France par Euler Hermes en collaboration avec l'agence de notation Moody's.
L'objectif affiché est de permettre à cette typologie d'entreprises d'accéder à une plus grande variété de sources de financement. " Les petites sociétés cherchant à se développer sur leur marché national ou à l'export disposent désormais des moyens de se distinguer de leurs concurrents en termes de risque de crédit, grâce à une qualité d'évaluation jusqu'ici typiquement réservée aux grandes entreprises ", indique Ralf Garrn, p-dg d'Euler Hermes Rating.
En effet, les outils de notation actuels sont généralement dédiés aux grands groupes et ne sont pas adaptés à l'évaluation des petites entreprises. Néanmoins, le créneau des PME et ETI suscite de plus en plus de convoitises et quelques acteurs s'y sont déjà engouffrés, à l'image de Scope Ratings ou de Spread Research.

Pour les entreprises réalisant de 10 à 100 M€ de chiffre d'affaires
Concrètement, TRIBRating s'adresse aux entreprises dont le chiffre d'affaires est compris entre 10 et 500 M€. Il a vocation à leur permettre d'obtenir en toute transparence une notation de crédit, comparable d'un pays à l'autre et se déclinant sur l'ensemble du spectre de l'échelle de notation universelle (de "AAA" à "D"). Sachant que meilleure est la note, plus il est facile de lever des fonds et à de bonnes conditions.