Mon compte Devenir membre Newsletters

5 conseils pour une stratégie de credit management efficace et rentable

Publié le par
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?

Les PME ont beaucoup de mal à financer leur BFR. Et si la solution se trouvait du côté du crédit client ? Voici 5 conseils afin d'adopter une stratégie de credit management destinée à gagner une dizaine de jours de délai de paiement.

5 conseils pour une stratégie de credit management efficace et rentable

Depuis 2008, les temps sont durs, pour les entreprises. D'un côté, l'accès aux financements s'est durci, surtout pour financer le BFR. De l'autre, les retards de paiement se sont accentués. Une seule solution, pour se sortir de ce mauvais pas : adopter une stratégie de credit management. " Avec une bonne stratégie de credit management, dix à quinze jours de délai de paiement peuvent être gagnés ", estime Daniel Vergouts, directeur de Matys, solution de gestion du poste client.

1/ Segmenter son recouvrement

La première étape d'une bonne stratégie de credit management est de soigner son recouvrement. " Il faut adapter ses relances en fonction du type de client et de la nature de la prestation ", conseille Daniel Vergouts. Ainsi, une entreprise du secteur public n'a pas le même circuit de validation qu'une entreprise du secteur privé, et les prestations dans le bâtiment peuvent avoir un circuit de validation plus complexe que dans la distribution... Il s'agit donc de segmenter les différents clients à relancer afin de prioriser ses démarches.

2/ Impliquer les commerciaux dans les litiges clients

Autre moyen de raccourcir les délais de paiement : mieux gérer ses litiges clients. " Les entreprises ne savent pas correctement communiquer en interne pour régler au mieux ces litiges. Il s'agit de les sortir de la comptabilité clients et d'impliquer et responsabiliser les commerciaux ", pense Daniel Vergouts. Ce décloisonnement rendra le traitement des litiges plus fluide. En effet, qui de mieux placé que les commerciaux pour communiquer avec les clients sur des sujets délicats ? De quoi obtenir un règlement des litiges - et donc un paiement des factures - plus rapide.

3/ Anticiper les risques clients

Un client qui dépose le bilan ne règle pas ses factures. Si c'est une évidence, de le dire, il n'est pas forcément évident de savoir quel client va mettre la clé sous la porte. " Il s'agit d'anticiper les risques de défaillance ", insiste Daniel Vergouts. Pour cela, toutes les informations sont bonnes à prendre, comme autant de signaux faibles d'une difficulté à venir. À commencer par les informations dont on dispose en interne : taux d'impayés, délais de paiement... D'où la nécessité d'une bonne communication.

4/ Mettre en place une procédure

Ces trois étapes essentielles à la réduction des délais de paiement de ses clients ne peuvent pas se mettre en place sans une bonne organisation en interne. " Il faut pouvoir savoir qui fait quoi et comment ", avertit Daniel Vergouts. Des process qui doivent être bien établis, et surtout clairs pour tout le monde. Pour cela, le recours à la formation peut être utile. Sensibiliser des commerciaux, à leur rôle dans le recouvrement, par exemple, permet de leur faire comprendre les enjeux de cette procédure.

5/ Se faire aider par un logiciel dédié

Mettre en place un logiciel dédié au credit management fait gagner en productivité. Daniel Vergouts estime le gain de temps de l'ordre de 30 %. " Or, plus le retard de paiement est important, plus l'espérance de récupérer ses créances est faible ", rapporte-t-il. D'où l'importance d'outils qui servent à gérer plus vite en automatisant certaines actions, à tracer et prioriser les différents apports de chacun, à générer des alertes... Des outils qui doivent être simples d'utilisation - les directeurs régionaux ne doivent pas passer plus de 30 minutes par semaine à voir où se situent les problèmes - et simples à installer. La plupart des outils du marché répondant aux besoins des grandes entreprises sont chers et peuvent être complexes à mettre en oeuvre. Les PME préféreront les logiciels en mode Saas - comme le logiciel Matys -, qui sont plus adaptés à ce qu'elles recherchent en termes de simplicité et de coût.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur notre site

Mot clés : Bfr |

Matys