Mon compte Devenir membre Newsletters

Suppression du CICE: attention aux contrats d'intérim

Publié le par

La fin annoncée du CICE pour 2019 apporte son lot d'interrogations. Au rang desquelles le coût des contrats d'intérim, qui risque d'augmenter.

Suppression du CICE: attention aux contrats d'intérim

Bonne année 2018! Parmi les nouveautés de cette nouvelle année, la baisse du CICE qui passe de 7% à 6% de la masse salariale pour les salaires qui ne dépassent pas 2,5 fois le SMIC. Une baisse qui annonce d'ores et déjà la suppression totale du dispositif en 2019.

Cette suppression sera compensée par une baisse des cotisations sociales patronales. Cet allègement sera à hauteur de 6 points pour les salaires inférieurs à 2,5 fois le SMIC, auquel s'ajoutera un allègement supplémentaire de 4,1 points pour les salaires au niveau du SMIC (ce dernier allègement se fera de manière dégressive).

Revalorisation des prix dans l'intérim

Selon Bertrand Sanséau, expert Travail Temporaire/Optimisation RH chez Euklead, ces nouveautés vont avoir des incidences sur le coût de l'interim. "Lorsque le CICE sera supprimé, les agences d'intérim vont certainement revaloriser leurs prix", pense-t-il.

En effet, l'allègement des cotisations sociales patronales ne compensera peut-être pas toujours la suppression du CICE. Et même si c'est le cas, certaines agences profiteront sans doute du flou engendré par la situation pour augmenter leurs tarifs.

Apporter des arguments solides

"Le Daf doit contrer cette hausse en apportant des arguments solides", conseille Bertrand Sanséau. En effet, le gouvernement a promis que l'allègement des cotisations sociales compenserait le CICE: il s'agit en effet de s'en assurer et de le prouver auprès de ses agences d'intérim partenaires.

Et si les contrats d'intérim augmentent trop, il sera peut-être temps de penser à embaucher...