Mon compte Devenir membre Newsletters

Les dirigeants de PME ne voient pas d'amélioration dans l'accès au crédit

Publié le par

Neuf sur dix dirigeants de PME sont " inquiets " quant aux conditions économiques, à divers degrés. Et pour plus de la moitié des patrons, le CA devrait reculer cette année.

Les dirigeants de PME ne voient pas d'amélioration dans l'accès au crédit

Neuf sur dix dirigeants de PME "inquiets" quant aux conditions économiques. Un niveau qui n'a pratiquement pas varié depuis la fin de 2012, indique le Baromètre sur le financement et l'accès au crédit des PME de la CGPME et de KPMG publié en février. Ce sentiment général est corroboré par les perspectives concernant le niveau d'activité en 2014 : pour plus de la moitié des patrons, le CA devrait reculer cette année.

L'optimisme n'est pas de mise non plus dans le domaine financier et des rapports avec les banques : les entrepreneurs sont 36 % à estimer devoir affronter des problèmes de trésorerie ou de financement ; un tel niveau n'avait jamais été atteint au cours des quatre dernières années. Ils sont par ailleurs un gros tiers à restreindre leurs investissements ou leurs demandes de crédit en raison des difficultés d'accès au crédit, sans aucune amélioration au cours des derniers trimestres.

Accès au crédit toujours difficile

Pas d'amélioration non plus, au contraire, du côté de l'accès au crédit, avec un niveau très élevé de chefs d'entreprise estimant avoir été confronté à au moins une mesure de durcissement, essentiellement des frais plus élevés ou des montants accordés plus faibles que ce qui a été demandé.

Enfin, en dépit de la petite amélioration annoncée de la conjoncture économique - le gouvernement prévoit 0,9 % de croissance cette année, comme de nombreux économistes - , les PME demeurent très prudentes en matière d'investissement : elles ne sont que 20 % à anticiper une hausse dans ce domaine cette année.