Mon compte Devenir membre Newsletters

Les PME-ETI se financent de plus en plus sur les marchés

Publié le par

Les introductions en bourse et les financements sur les marchés financiers ont suscité un véritable engouement des PME-ETI en 2014, enregistrant une croissance de 80% de montants financés.

Les PME-ETI se financent de plus en plus sur les marchés

En 2014, les capitaux investis dans l'économie des PME-ETI par l'intermédiaire de la bourse et des marchés de prêts ont fait un bond de 80 % pour atteindre 4,8 milliards d'euros, selon le récent rapport de l'Observatoire du financement des entreprises par le marché. Ils comprennent 3 milliards d'euros de fonds propres et assimilés ainsi que 1,8 milliard d'euros de prêts obligataires. Ils ont financé 178 entreprises, en progression de 32 % par rapport à l'année précédente, dont 41 entreprises qui ont bénéficié de prêts.

L'Euro PP a évincé l'IBO

Le dynamisme des prêts obligataires est exclusivement dû à l'essor des placements privés Euro PP qui ont séduit 38 ETI et 3 PME en 2014, soit le double des entreprises concernées en 2013 pour des tickets moyens en baisse de 17%. Cette démocratisation des placements privés se fait au détriment des IBO (Initial Bon Offering) qui n'ont connu aucune émission en 2014 alors qu'elles étaient une vingtaine en 2013 et 2012.

Cela dit, ce frémissement ne se traduit pas encore par une augmentation du nombre d'entreprises financées par le marché qui concerne seulement 528 PME-ETI. Les introductions de sociétés (27) compensent à peine les retraits (23). Le marché des PME-ETI cotées conserve le même profil, marqué par l'importance du nombre des petites capitalisations. 16 % des entreprises ont un chiffre d'affaires inférieur à 10 M€ et 65 % ont un chiffre d'affaires inférieur à 100 M€.