Mon compte Devenir membre Newsletters

Insurtech, regtech: l'avenir de la fintech se dessine

Publié le par

Les fintech s'affirment comme des challengers durables pour les banques, mais aussi pour les assureurs et les cabinets d'avocats. Le rapport Fintech 100 2016 dévoilé par KPMG fait le point sur les grandes tendances de ce secteur et distingue les innovations marquantes.

Insurtech, regtech: l'avenir de la fintech se dessine

Une hausse de 40% des levées de fonds pour les leaders de la fintech en 2016, soit 14,6 Md$ de plus qu'en 2015. La 3e édition du rapport international 2016 sur les fintech les plus innovantes, publiée par KPMG et la société d'investissement australienne H2 Ventures, confirme le très fort dynamisme de ce secteur.

De nouveaux sous-secteurs se démarquent dans le classement des leaders mondiaux de la fintech(1) réalisé à cette occasion. L'insurtech, à savoir les fintech dédiées à l'assurance, compte 12 représentantes dans le classement. La regtech, qui désigne les fintech spécialisées dans la réglementation, en dénombre quant à elle 9. "Le classement 2016 met en lumière une fintech qui se diversifie de plus en plus, et qui crée de la valeur dans de nouveaux secteurs, comme la regtech ou le data & analytics, tout en conservant une croissance continue dans l'insurtech et la blockchain", détaille Didier Descombes, associé KPMG responsable des activités strategy, customer et operations.

La Chine domine le classement

Dans le classement des Fintech 100 établi par KPMG, les fintech chinoises sont en pole position, avec 4 entreprises dans le top 5: la société spécialisée dans les paiement online Ant Financial arrive ainsi en tête. Ce palmarès se divise en 2 catégories: les 50 "Leading established fintech", qui compte les fintech les plus reconnues à travers le monde, et les "Emerging stars", qui recense les fintech émergentes, reconnues pour leurs capacités de disruption.

Trois sociétés françaises sont présentes dans le classement, dont une représentante de l'insurtech classée dans les Emerging stars: Fluo, qui aide les assurés à optimiser leur budget d'assurance tout en améliorant leur couverture, en analysant l'ensemble des assurances dont ils disposent déjà pour éviter les doublons et en les comparant aux meilleures offres du marché, garantie par garantie. Lendix, qui permet aux PME et TPE d'emprunter directement auprès des particuliers et institutionnels, arrive pour sa part en 32e position dans le classement des Leading established fintech, tandis que Leetchi, une solution de cagnotte en ligne, figure parmi les Emerging stars.

(1) Classement basé sur 5 critères: le montant des fonds levés, la proportion de fonds levés, la diversité géographique et sectorielle, l'attrait du marché et du consommateur et le "facteur X", une mesure subjective qui s'applique uniquement au classement des fintech émergentes "Emerging stars": il s'agit de la capacité d'innovation des produits et services proposés.