Mon compte Devenir membre Newsletters

Fraude interne : 12 % des notes de frais potentiellement frauduleuses

Publié le par

Protéiforme, la fraude interne sur les frais de déplacement coûte très cher aux entreprises. De l'ordre de 700 € par salarié et par an ! Vigilance donc en cette fin d'année, avec la traditionnelle recrudescence des demandes de remboursement de notes de frais.

Fraude interne : 12 % des notes de frais potentiellement frauduleuses

53 772,87 €, tel est le coût annuel de la fraude interne sur les frais de déplacement par entreprise, selon le rapport 2017 de l'éditeur de logiciels Captio qui a analysé près de 1,9 million de dépenses de quelque 130 entreprises.

Le montant par salarié s'élève ainsi à 699,47 € par an !

12 % des dépenses revêtent un caractère potentiellement frauduleux car elles ne respectent pas les politiques établies par les entreprises, sachant que ce sont les PME qui sont les plus exposées au risque de fraude interne.


Fraudes les plus courantes

Face à ce fléau long et difficile à éradiquer, trois entreprises sur quatre se préoccupent de la question.

En termes de contrôle, elles vérifient principalement que :

- le même ticket ne soit pas passé à plusieurs reprises ou qu'il ne s'agisse pas d'anciens frais,

- les dépenses n'aient pas été engagées le week-end ou qu'elles ne dépassent pas le montant maximal autorisé,

- les justificatifs soient bien fournis.

Grosso modo, les fraudes aux notes de frais peuvent être classées en trois grandes catégories :

- Fraude sur le montant (frais ne respectant pas les politiques établies) ;

- Fraude sur le document justificatif (dépenses qui ne sont pas justifiées correctement, voire frauduleusement) ;

- Fraude sur la date (frais effectués à une date qui ne correspond pas à un déplacement professionnel).


Quant aux fraudes réellement détectées, le top 3 est constitué du passage d'anciens frais ou du même ticket à plusieurs reprises et de la demande de remboursement de dépenses effectuées le week-end.

Un DAF averti en vaut deux ! Soyez donc particulièrement vigilant en cette fin d'année, le mois de décembre connaissant souvent une forte augmentation des demandes de remboursement de notes de frais !