Mon compte Devenir membre Newsletters

Financement : l'investissement des business angels en hausse

Publié le par

L'association France Angels vient de publier son bilan de l'année 2013. L'année dernière 370 entreprises ont été accompagnées par les business angels pour un montant d'investissement global de 41 millions d'euros.

Financement : l'investissement des business angels en hausse

Bonne nouvelle pour les entreprises : malgré le contexte d'instabilité économique, l'activité des business angels se maintient. France Angels, l'association nationale qui fédère, représente et promeut les business angels de France, vient de publier son bilan de l'année 2013. Un bilan plutôt positif puisque l'investissement en 2013 a affiché une légère hausse (2%) par rapport à 2012, atteignant 41 millions d'euros.

Le nombre de business angels a également augmenté : France Angels dénombrait en 2013 4292 investisseurs individuels (soit +4% par rapport 2012).

370 entreprises accompagnées

370 sociétés ont bénéficié de ce mode de financement en 2013 avec un investissement moyen par entreprise de 132 000 euros (contre 114 000 euros en 2012). Le montant maximum investi a été de 1 millions d'euros et le minimum de 50 000 euros.

Il est également important de noter que les entreprises accompagnées par les business angels ont bénéficié d'un montant global de financement de l'ordre de 120 millions d'euros, soit un effet de levier proche de 3. Les business angels permettent donc de rassurer les investisseurs individuels, les fonds d'amorçage et les banques régionales. Outre cet effet de levier, l'apport financier initial des business angels a contribué à la création de près de 3 000 emplois directs en 2013 (contre 2 600 en 2012).

Dernier point important : près de 40% des investissements sont du refinancement. Ce chiffre était d'un tiers en 2012. Les business angels accompagnent donc les entreprises sur le long terme.

Un marché avec un potentiel de croissance

Les business angels reçoivent chaque année plus de 10 000 dossiers, dont 4 000 sont étudiés en profondeur. Parmi ceux-ci 1 800 sont présentés aux membres des réseaux après une instruction rigoureuse.

Quels sont les critères qui guident les business angels dans leurs choix ? " C'est vraiment du cas par cas, indique Arnaud Longueville, chef de projet chez France Angels. Les business angels retiennent des entreprises qu'ils considèrent, eux, comme présentant un caractère innovant. Le potentiel de croissance du marché est également très important. "

Le profil des entreprises financées est donc très divers. Si la plupart se situent dans le secteur des services numériques (25%) ou celui des logiciels/mobiles/Internet (16%) ou encore la santé et les BioTech (15%) et l'énergie et les CleanTech (11%), elles peuvent également concerner les services et transports (9%), l'industrie et la chimie (9%) et même les biens de consommation (7%). Arnaud Longueville donne l'exemple de Cook&Go, société de cours de cuisine, qui vient de bénéficier d'une troisième levée de fonds auprès d'un membre du réseau Paris Business Angels.

Côté implantation géographique, les entreprises accompagnées par les business angels se trouvent essentiellement au coeur des grandes régions économiques: Ile de France (46%), Rhône-Alpes (17%), Languedoc-Roussillon /Midi-Pyrénées/ PACA (9%), Pays de la Loire (7%) Nord/Normandie (7%) mais aussi en Bretagne (5%) et en Limousin/Centre/Auvergne (5%).