Mon compte Devenir membre Newsletters

" Crowdfunding " : une source de financement qui gagne en crédibilité

Publié le par

Le " crowdfunding " a permis de collecter, l'an dernier en France, 78 millions d'euros au profit de 32 000 projets. Certaines plateformes sont dédiées au financement des entreprises.

' Crowdfunding ' : une source de financement qui gagne en crédibilité

Des difficultés à trouver des financements ? Jetez peut-être un oeil du côté du " crowdfunding ". Cette technique en plein essor qui consiste à mettre en relation un porteur de projet avec des investisseurs potentiels via une plateforme en ligne.

Simple à utiliser, le " crowdfunding " est une source de financement de plus en plus crédible, notamment pour les entreprises. Selon un baromètre réalisé par Compinnov, en partenariat avec l'association Financement participatif France, celui-ci a permis de collecter, l'an dernier en France, plus de 78 millions d'euros. Soit trois fois plus qu'en 2012. Par ailleurs, le nombre cumulé de contributeurs a doublé en l'espace d'une année (à plus de 650 000).

Prêts, dons, capital

Le montant collecté en 2013 est constitué en grande partie de prêts (48 M€) et, dans une moindre mesure, de dons (20 M€) et de prises de participation au capital (10 M€). Au total, ces fonds ont permis de financer avec succès plus de 32 000 projets, dont une grande majorité à caractère entrepreneurial (44 %), loin devant les projets associatifs (21 %).

Les plateformes de financement participatif sont de plus en plus nombreuses. Au-delà des précurseurs les plus célèbres (Ulule, Kisskissbankbank, Mymajorcompany...), on trouve désormais un panel complet de sites spécialisés dans le financement des entreprises (Particeep, Smart angels...), les opérations de prêt, le micro-crédit, ou le soutien aux projets responsables (écologiques, citoyens...).

Parmi les jeunes plateformes de " crowdfunding ", Unilend, spécialisée dans les prêts aux entreprises, vient de lever un million d'euros pour développer son activité. Créée en 2013, cette start-up a déjà permis de collecter un million d'euros de prêts au bénéfice de 14 entreprises françaises.