Mon compte Devenir membre Newsletters

La Banque Palatine, toujours plus tournée vers les ETI

Publié le par

La Banque Palatine vient de présenter son nouveau plan stratégique 2014-2017. L'objectif est de conquérir les ETI, notamment en les accompagnant dans leurs choix de financement et en leur offrant de nouveaux services web.

La Banque Palatine, toujours plus tournée vers les ETI

Conquérir 1000 entreprises " coeur de cible " (au chiffre d'affaires compris entre 15 et 500 millions d'euros) d'ici 2017 : voici l'ambition affichée par la Banque Palatine qui vient de présenter " Impulsions ", son nouveau plan stratégique 2014-2017. La banque, qui a enregistré 260 nouvelles entrées en relation en 2013, souhaite donc continuer sa croissance avec le même rythme soutenu.

Une des priorités est d'accompagner les ETI afin de les aider à choisir la meilleure solution de financement. " En France, les ETI sont principalement financées par le secteur bancaire et peu par les marchés financiers. Or le phénomène obligataire émergent va s'amplifier, ce qui va permettre une diversification des sources de financement pour les entreprises, observe Pierre-Yves Dréan, directeur général de la Banque Palatine. Nous souhaitons les accompagner dans leur réflexion sur le choix entre le crédit bancaire ou obligataire. "

Objectif 1,5 milliards d'euros de production de crédit

Concernant la production de crédit, la banque souhaite continuer sa progression. Affichant en 2013 des financements supérieurs à 1,5 milliards d'euros (+11% par rapport à 2012) pour l'ensemble de sa clientèle (entreprises et privée), elle souhaite d'ici 2017 dépasser ce chiffre de 1,5 milliards d'euros pour le segment des entreprises uniquement.

La banque Palatine souhaite également continuer à accompagner les opérations de commerce à l'international. " Notre objectif est de poursuivre l'équipement de nos clients en ce qui concerne le traitement des flux à l'international et de dépasser le milliard d'euros de crédits documentaires ", annonce Pierre-Yves Dréan.

Devenir le confident des dirigeants

Le plan stratégique de la Banque Palatine ambitionne également de renforcer le lien avec les entreprises et leurs dirigeants. " Nous souhaitons devenir le confident de nos clients ", révèle Pierre-Yves Dréan. L'objectif est donc de continuer à rencontrer les dirigeants régulièrement et surtout le président - au moins deux fois par an - afin d 'être au courant de la stratégie et des très grands projets.

Pour renforcer ce lien, l'établissement financier projette également d'améliorer les échanges avec ses clients. Ce qui va passer par une modernisation de son système d'information afin d'améliorer ses services web. " L'objectif est de simplifier le parcours du client dans la gestion de l'ensemble de ses opérations ", décrit Pierre-Yves Dréan. Les flux, notamment, vont être davantage automatisés afin de permettre aux clients de faire les opérations de virements et prélèvements en ligne mais aussi de déléguer leur signature de façon électronique à leurs collaborateurs.

La banque Palatine va également poursuivre ses actions relationnelles à l'attention des ETI telles que le Cercle Palatine des ETI ou l'Observatoire des ETI.