Mon compte Devenir membre Newsletters

Alerte aux extorsions de fonds

Publié le par

Identités détournées, faux ordres de virement adressés par fax...la vague d'escroqueries visant les entreprises ne faiblit pas. Connaître les modes opératoires utilisés par des escrocs très au fait de l'ingénierie sociale constitue un premier rempart.

Alerte aux extorsions de fonds

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a lancé le 3 mars une nouvelle alerte, mettant en garde les entreprises contre la recrudescence des tentatives d'extorsion de fonds dans lesquelles " les escrocs utilisent abusivement le nom du président de la société et celui de l'AMF pour réclamer le versement de sommes liées à une offre d'achat factice ". L'autorité administrative y encourage les dirigeants d'entreprise à diffuser l'information relative à ce type de fraude auprès des services comptables et des filiales.

Une entreprise sur deux touchée par la fraude

Même si le phénomène est par nature malaisé à chiffrer, la fraude prend des proportions alarmantes et est, selon toute probabilité, en progression. Pour PwC, qui publie régulièrement des études sur la question, la fraude en général (détournements d'actifs - 80 % des cas -, corruption, cybercriminalité...) toucherait une entreprise sur deux en France.

L'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (direction centrale de la police judiciaire), sensibilise de son côté le monde des affaires et la presse sur l'importance prise, notamment, par la fraude aux faux ordres de virement. Ce service de police indique que les fraudeurs ont massivement recours à l'ingénierie sociale (le fait d'extirper des informations à des personnes sans qu'elles sans rendent compte).

L'Association française des trésoriers d'entreprise, elle, est régulièrement alertée par des membres ayant été témoins de tentatives d'escroquerie, et en informe à son tour la communauté des trésoriers et des financiers d'entreprise.

Moyens et méthodes courants

- Utilisation des cartes de paiement prépayées, donc anonymes, pour se procurer des renseignements sur l'entreprise (Infogreffe par exemple) et pour acheter des numéros de téléphone sur des plates-formes spécialisées (cela permet entre autres d'avoir le même indicatif pays que l'entreprise ciblée)

- Détournement d'adresses électroniques

- L'escroc appelle une personne susceptible de déclencher un virement, en se faisant passer pour un dirigeant (les voix peuvent être parfaitement contrefaites) et fait procéder au paiement

- L'escroc se fait passer pour un employé de banque dans le cadre de tests sur les moyens de paiement européens (Sepa)

- L'escroc se fait passer pour un policier sur la piste d'un fraudeur

- Fabrication de faux ordres de virement (avec logo, en-tête, coordonnées bancaires, signature...) adressés aux banques (par fax)

- Les appels téléphoniques ou envois de messages électroniques sont souvent adressés en fin de journées ou en période de congés

Mot clés :

Antoine Gendre