En ce moment En ce moment

[Trophées DAF 2017] Olivier Auton (Chauffeur Privé): entrepreneur de la finance

Publié par le - mis à jour à
[Trophées DAF 2017] Olivier Auton (Chauffeur Privé): entrepreneur de la finance

Olivier Auton a la fibre entrepreneuriale qui le démange. Après un début de carrière dans l'audit, il s'est lancé dans la création d'entreprise puis l'accompagnement de start-up à fort potentiel.

  • Imprimer

Accompagner des start-up en forte croissance en partant d'une feuille blanche, c'est son créneau. À 35 ans, Olivier Auton s'est déjà taillé un solide profil d'entrepreneur de la finance.

Cet ingénieur diplômé de l'École centrale de Lille s'est rapidement piqué de finance d'entreprise. Il fait ses armes pendant cinq ans au sein du cabinet Mazars, à Paris, comme auditeur puis conseil en transaction services. Fin 2010, il rejoint le tout jeune cabinet de conseil financier Eight advisory, fondé en 2009. C'est là qu'Olivier Auton prend le goût de l'entrepreneuriat. "C'était un cabinet qui fonctionnait en mode start-up, explique-t-il. En deux ans, la structure passe d'une quarantaine à cent cinquante salariés."

La fibre entrepreneuriale du jeune financier se déploie pleinement en 2012 avec la co-fondation le lancement de ShopUp kitchen, une start-up dont l'objectif est de développer une enseigne de boutiques éphémères dédiées à l'univers culinaire (ateliers, vente d'ustensiles, concepts innovants...). De cette expérience, le futur Daf retient une leçon: "Nous aurions dû lever les fonds dès le départ."

À votre avis

Le principal défi de votre fonction dans les cinq ans à venir?

On dit souvent qu'un Daf doit être un business partner. Pour moi, il doit être plus que cela. Son défi, c'est d'être polyvalent et de s'appuyer sur la finance pour apporter des solutions concrètes à toutes les fonctions opérationnelles. Il doit être un véritable accompagnateur, une aide à la décision.

Si vous n'étiez pas Daf, vous seriez?

Cuisinier, car on y retrouve à la fois l'aspect entrepreneur créatif et le côté rigoureux de la fonction de directeur financier.

> Lire la suite du portrait en page 2.


Yann Petiteaux

Sur le même sujet

TPE : 5 étapes simples pour choisir son logiciel comptable
Fonction finance
SPENDESK
TPE : 5 étapes simples pour choisir son logiciel comptable

TPE : 5 étapes simples pour choisir son logiciel comptable

Par SPENDESK via Marketme

En matière de logiciels de comptabilité, l'offre est grande et a beaucoup évolué ces dernières années. Comment s'y retrouver ? Quels critères [...]

D.A.F : quels sont les défis de demain ?
Fonction finance
Expensya
D.A.F : quels sont les défis de demain ?

D.A.F : quels sont les défis de demain ?

Par Expensya via Marketme

La transformation digitale transforme la donne pour toutes les directions au sein de l’entreprise. La direction financière se trouve ainsi fortement [...]

La rédaction vous recommande