En ce moment En ce moment

Fonction finance : des salaires globalement en hausse en 2019

Publié par le - mis à jour à
Fonction finance : des salaires globalement en hausse en 2019
© maxsim - Fotolia

PageGroup vient de publier l'édition 2019 de son Étude de rémunérations. Les directions financières sont touchées par une hausse des salaires mais aussi et surtout par une transformation de leurs métiers, de plus en plus tournés vers l'analyse.

  • Imprimer

La transformation digitale des entreprises touche les métiers de la finance et de la comptabilité. La dématérialisation et l'automatisation créent de nouveaux métiers, axés sur l'analyse des données. Voici un des premiers enseignements de l'édition 2019 de l'Étude de rémunérations PageGroup.

Comme chaque année, le cabinet de recrutement a étudié l'évolution des rémunérations et des métiers secteur par secteur. Pour les métiers de la finance et de la comptabilité, la tendance des salaires est à la hausse. Et les métiers connaissent une véritable révolution.

Consolideur, responsable comptable, auditeur interne : les 3 fonctions les plus recherchées en 2019

Les nouvelles technologies effraient souvent les directions financières : les comptables, notamment, ont peur de voir leur fonction disparaître au profit de robots. Pourtant, selon PageGroup, la transformation digitale, au lieu de faire disparaître des postes, en crée de nouveaux. Notamment dans le domaine de l'analyse des données.

Les consolideurs, notamment, qui collectent les informations comptables afin de les analyser et de proposer des pistes d'amélioration et d'économies, font partie des fonctions les plus recherchées par les directions financières.

L'auditeur interne, également, qui lui analyse les process de son entreprise, est de plus en plus demandé.

Enfin, si les comptables sont promis à une prochaine disparition, il n'en est rien des responsables comptables maîtrisant les IFRS (International Financial Reporting Standards) et parlant couramment l'anglais : ils sont de plus en plus recherchés et les entreprises sont prêtes à mettre le prix pour les recruter.

" Les mutations des directions administratives et financières ne peuvent pas être ignorées. Elles impliquent souvent des évolutions dans les profils recherchés. La pratique de l'anglais devient, à l'instar de la capacité à communiquer et à travailler sur des projets transverses, de plus en plus importante pour rester employable ", analyse Sylvain Massebeuf, directeur de la division finance chez Page Personnel.

Progression des salaires des métiers de la finance

Conséquence de ces évolutions : les rémunérations de ces trois fonctions sont en augmentation. Un chargé de consolidation peut prétendre à une rémunération allant de 55 à 80k€/an tandis qu'un directeur de la consolidation avec 5 à 10 d'expérience peut se voir proposer un salaire entre 60 et 90k€/an. Un responsable comptable ayant 5 à 15 ans d'expérience devrait obtenir un salaire entre 60 et 80k€/an.Enfin, un auditeur interne devrait voir sa rémunération atteindre 50 à 80k€/an.

Si les salaires de ces trois fonctions recherchées augmentent, le cabinet PageGroup remarque que les rémunérations des métiers de la direction financière sont de manière générale sur une tendance haussière. La profession connaît un phénomène de turnover, notamment au niveau des contrôleurs de gestion : 60% d'entre eux envisagent un changement de poste dans l'année à venir et 43% des Daf peinent à recruter un contrôleur de gestion dans l'industrie.

" Dans un marché où le spectre du chômage effraie moins, les employés et les cadres les plus audacieux n'ont plus peur de démissionner. Les départs à l'initiative du salarié ont tendance à augmenter, même pour des postes traditionnellement épargnés par ce type de turn-over. C'est pourquoi les salaires ont tendance globalement à progresser " résume Mikaël Deiller, directeur de la division Finance chez Michael Page.

Les tableaux ci-dessous listent les rémunération des principales fonctions des métiers de la finance et de la comptabilité, en précisant la tendance à la hausse ou à la baisse.



La rédaction vous recommande

Sur le même sujet