Mon compte Devenir membre Newsletters

La médiation: pour quoi faire ?

Publié le par

La publication du baromètre 2015, sur des chiffres 2014, du Centre de médiation et d'arbitrage de Paris révèle les grandes tendances en la matière et permet aux entreprises d'identifier les hypothèses où elles peuvent y recourir.

La médiation: pour quoi faire ?

1) La médiation pour des dossiers complexes

Selon le baromètre, la médiation concerne de plus en plus de dossiers complexes aux enjeux financiers conséquents impliquant plus de 2 parties. Coté enjeux financiers, si 53% des 280 dossiers concenrent des litiges dont le montant va de 30 000 à 1 million d'euros, le CMAP relève que la tendance est aux montants plus conséquents puisque :

- en 2013, 9 % des dossiers traités avaient un montant en litige > 3 millions d'euros contre 22 % en 2014

- inversement, la part des dossiers dont le montant en litige < 150 000 euros est passée de 45 % en 2013 à 32 % en 2014


2) Augmentation du recours à la médiation en matière sociale

Avec l'appui des magistrats des chambres sociales de la Cour d'appel de Paris, le CMAP participe au développement des permanences d'information à destination des justiciables, augmentant ainsi le nombre de saisines de médiation en droit social en 2014. Parallèlement, les entreprises ont font directement appel au CMAP en cas de survenance d'un conflit interne: on note 70% d'augmentation du recours à la médiation pour les dossiers traités dans le domaine des conflits intra-entreprise ( conflit entre salariés, salarié et manager, entre associés ...).


3) La médiation s'étend en régions

Si les entreprises qui saisissent le CMAP sont encore majoritairement situées en Ile de France, les saisines en région augmentent. Ainsi, passe-t-on de 26 % des dossiers traités en région en 2013, à 28 % en 2014.

Consulter les statistiques du CMAP