Mon compte Devenir membre Newsletters

Les FIP et FCPI ont collecté 763 M€ en 2014 pour financer les PME

Publié le par

Les fonds de défiscalisation destinés au financement des PME ont connu un bon millésime 2014, particulièrement boosté par la collecte des fonds ISF, en progression de près de 17%.

Les FIP et FCPI ont collecté 763 M€ en 2014 pour financer les PME

A l'heure où les sources de financement pour les PME peinent à se diversifier et que la Bourse ne leur a toujours pas déroulé le tapis rouge, le non coté redevient une valeur sûre pour les particuliers fortunés souhaitant à la fois défiscaliser leur épargne et obtenir un rendement plus intéressant dans des placements à risque. Dédiés au financement des entreprises innovantes et de proximité, les FCPI (Fonds communs de placement dans l'innovation) et les FIP (Fonds d'investissement de proximité) créés en 2014 affichent une collecte de 763 millions d'euros sur l'année, en augmentation de 12% par rapport à 2013, selon les statistiques publiés par l'AFG (Association Française de la Gestion financière) et l'AFIC (Association Française des Investisseurs pour la Croissance). Cette progression repose essentiellement sur la reprise de la collecte des fonds ISF (+ 17% par rapport à 2013), atteignant ainsi son plus haut niveau depuis 2009 ; tandis que la collecte au titre de l'IR affiche une faible augmentation (+6% par rapport à 2013) après 3 années de baisse consécutive.

Près de 100 000 particuliers ont souscrit

97.000 particuliers ont souscrit à des FCPI et FIP en 2014, soit une progression de 8% par rapport à 2013. Et ce, malgré les coups de rabots successifs que ce dispositif a subi ces dernières années. Le taux de réduction IR a notamment été ramené de 25% du montant investi en 2010 à 18% en 2012. Depuis 2013, la réduction d'impôts est par ailleurs intégrée dans le plafond global de 10.000 euros attribué par foyer fiscal et donc directement en concurrence avec la niche " nounou " et autres services à la personne. Le plafond spécifique est quant à lui resté inchangé à 12.000 euros pour un célibataire et 24.000 pour un couple. Le taux de réduction d'ISF est de 50% du quota du fonds investi en PME, et la réduction est plafonnée à 18.000 euros.