En ce moment En ce moment

Revue de presse pour directeur financier (semaine du 2 mars 2018)

Publié par le - mis à jour à
Revue de presse pour directeur financier (semaine du 2 mars 2018)

Dans la revue de presse cette semaine: l'employeur peut-il consulter un dossier "personnel" sur le poste d'un salarié, une alerte cybersécurité et crytomining, le point sur le marché du capital-investissement en France, une solution pour décoder les documents juridiques, et un focus carrière et IA.

  • Imprimer

Jurisprudence: l'employeur peut consulter un dossier "personnel" sur un ordinateur professionnel

Un employeur peut-il licencier un salarié sur la base de données "personnelles" contenues dans son ordinateur professionnel? Sollicitée sur le cas d'un cadre de la SNCF qui stockait des fichiers frauduleux dans un dossier nommé "données personnelles", la Cour européenne des droits de l'homme vient d'apporter une réponse à cette question. Pour les juges européens, compte tenu de la charte de l'utilisateur existant au sein de la SNCF, le terme "données personnelles" ne suffisait pas: il aurait fallu écrire "privé" en toutes lettres.

>> Lire l'article sur le site de France Info: "C'est mon boulot. L'employeur peut fouiller dans un dossier baptisé "personnel" de votre ordinateur"

Cybersécurité: attention au cryptomining

Encore une nouvelle arme dans l'arsenal des hackers: après les ransomwares, les fraudes au président et autres attaques par déni de service, les entreprises doivent aujourd'hui se méfier des malwares qui minent des cryptomonnaies à l'insu des utilisateurs. Le phénomène n'est pas nouveau, mais tend à se développer. En effet, le minage de cryptomonnaies, ou "cryptomining", est si lucratif que les créateurs et les distributeurs de malwares du monde entier l'ont adopté.

>> Lire l'article sur le site de Maddyness: "Cryptomining: la nouvelle arme préférée des cybercriminels"

La France, bientôt le premier marché du capital-investissement en Europe?

Olivier Millet, président de France Invest (ex-Afic), analyse pour le site Option Finance le potentiel du captial-investissement français. Le marché, très dynamique, a connu en 2016 un montant record de 14,7 milliards d'euros collectés. Et 2017 devrait s'inscrire dans la même lignée.

>> Lire l'article sur le site d'Option Finance (réservé aux abonnés): "La France pourrait bientôt devenir le premier marché du capital-investissement en Europe, devant le Royaume-Uni."

Une solution pour décoder les contrats et documents juridiques

Incubée au sein d'Agoranov, Hyperlex est une solution SaaS de gestion et d'analyse de contrats qui adresse les directions juridiques et achats mais aussi aux cabinets d'avocats ou études de notaires. Elle permet de stocker dans le cloud ses documents juridiques de manière centralisée, et de pouvoir y effectuer des recherches permettant de retrouver n'importe quel contrat, clause ou condition contractuelle. La solution propose également de créer des alertes afin de gérer les échéances clés de vos contrats. Une solution d'analyse au moyen d'intelligence artificielle est en cours de développement.

>> Lire l'article sur le site de French Web: "1 million d'euros pour Hyperlex, le décodeur de vos contrats et documents juridiques"

Carrière: quel est votre profil de "réseauteur"?

Si le networking est primordial dans l'évolution d'une carrière, tout le monde n'est pas forcément à l'aise avec le réseautage. Passionné du relationnel, modéré ou encore puriste, découvrez les différents profils de réseauteurs.

>> Lire l'article sur le site d'Harvard Business Review: "Vous détestez réseauter ? Vous n'êtes pas le seul"

Des usages de l'IA dans le recrutement

Quelles seront les évolutions du recrutement traditionnel face au développement des solutions d'intelligence artificielle? Identifier les personnes en recherche active ou encore définir le poste le plus adapté aux compétences d'un candidat, le point sur les possibilités.

>> Lire l'article sur le site Focus RH: "L'intelligence artificielle ne remplace pas le recrutement traditionnel, mais participe à sa mutation. Par Alistair Cox"

L'automatisation dans la fonction finance touche principalement la facturation et la collecte de données

Robert Half vient de dévoiler une étude sur l'impact de l'automatisation dans les services financiers. Cette dernière révèle que le phénomène est loin d'avoir atteint son maximum dans la fonction. Ainsi, les tâches concernées par l'automatisation restent, pour l'heure, la facturation, la collecte et la saisie des données.

>> Lire l'article sur le site des Échos Executive: "L'automatisation touche surtout la facturation et la collecte de données"

La rédaction

Sur le même sujet

D.A.F : comment exploiter la data et en tirer profit ?
Data / méthodologie
Expensya
D.A.F : comment exploiter la data et en tirer profit ?

D.A.F : comment exploiter la data et en tirer profit ?

Par Expensya via Marketme

La data est au cœur de toutes les professions et son exploitation est à présent l’enjeu principal du directeur financier. Toutefois, avec les [...]

Les 3 défis que doivent relever les entreprises en hypercroissance
Data / méthodologie
Les 3 défis que doivent relever les entreprises en hypercroissance

Les 3 défis que doivent relever les entreprises en hypercroissance

Par Carine Guicheteau

L'hypercroissance entraîne dans son sillon nombre de difficultés à surmonter pour les entreprises. Les problématiques RH se positionnent en [...]

La rédaction vous recommande