En ce moment En ce moment

Prêts sans prise de garantie et financement de l'export : Bpifrance accélère!

Publié par le - mis à jour à
Prêts sans prise de garantie et financement de l'export : Bpifrance accélère!

L'héritier d'Oseo et du FSI joue à plein son rôle d'investisseur contra-cyclique en 2014 avec une croissance de 42% des prêts sans prise de garantie, à 1,7 Md €, et une croissance record (+262%) du financement de l'export à plus de 400 M€.

  • Imprimer

Bpifrance affiche un bilan 2014 en croissance sur tous les fronts. Pour la deuxième année consécutive, l'encours total de crédit bancaire de la filiale de la Caisse de dépôts et de l'Etat croît de manière très significative, pour atteindre 24 Md€ d'euros, dont 11,4 Md€ accordés au titre de l'exercice 2014, soit une croissance de près de 30%. Les engagements pour les prêts moyen et long terme s'élèvent à 5,5 Md€, dont 1,7 Md€ pour les prêts de développement qui financent les dépenses non "bancarisables" car immatérielles ou spécifiques (numérisation, design, export, BFR en phase de croissance, croissance externe, robotisation, transition énergétique, etc.). L'année 2014 a également permis la montée en charge du financement des entités de l'Économie Sociale et Solidaire : 958 structures de l'ESS ont été accompagnées dans leur développement pour un montant de 317 millions d'euros. Le court terme progresse également de manière soutenue (+46%) à 4,9 Mds €, en grande partie grâce à la progression du préfinancement du CICE dont l'encours total à fin 2014 s'établit à 2,4 Mds € contre 800 M€ en 2013.

Priorité à l'export

Même s'ils représentent un montant relativement modeste dans l'enveloppe globale, les prêts à l'export ont progressé de manière exponentielle, à 404 M€, soit 2,6 fois l'allocation 2013. Cette progression reflète la montée en puissance des différents dispositifs liés au déploiement de Bpifrance en 2013 : - 40 chargés d'affaires internationaux Ubifrance, devenu Business France, dans le réseau régional, - 20 chargés d'affaires Coface, - Lancement de la Mobilisation de Créances Nées à l'Etranger, - Préparation du lancement du Crédit Export, effectif début 2015. En 2015, l'export demeure une priorité pour Bpifrance. La montée en charge du crédit export pour les dossiers de 1 à 50 M€ est déjà engagée, l'objectif étant de démocratiser cet outil indispensable au développement du chiffre d'affaires des PME à l'export et jusqu'à présent réservé aux grands comptes par les grands réseaux bancaires.

Yousra Senhaji

Sur le même sujet

D.A.F : comment exploiter la data et en tirer profit ?
Data / méthodologie
Expensya
D.A.F : comment exploiter la data et en tirer profit ?

D.A.F : comment exploiter la data et en tirer profit ?

Par Expensya via Marketme

La data est au cœur de toutes les professions et son exploitation est à présent l’enjeu principal du directeur financier. Toutefois, avec les [...]

Les 3 défis que doivent relever les entreprises en hypercroissance
Data / méthodologie
Les 3 défis que doivent relever les entreprises en hypercroissance

Les 3 défis que doivent relever les entreprises en hypercroissance

Par Carine Guicheteau

L'hypercroissance entraîne dans son sillon nombre de difficultés à surmonter pour les entreprises. Les problématiques RH se positionnent en [...]

La rédaction vous recommande

La révolution du paiement sans carte !
La révolution du paiement sans carte !

La révolution du paiement sans carte !

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]