Mon compte Devenir membre Newsletters

Un outil pour optimiser financièrement son SI

Publié le par

Altares-D&B et Acciod se sont associées pour lancer KP-One, une plateforme collaborative qui facilite la gestion des systèmes d'information. De quoi analyser chaque composant de son SI pour l'optimiser financièrement. Et en faire un élément créateur de valeur et pas juste un poste de coût

Un outil pour optimiser financièrement son SI

Le SI est parfois d'une telle complexité qu'on ne sait pas combien chacun de ses composants coûte exactement. Les entreprises payent chaque mois des abonnements à des data centers, des licences de logiciels ou encore des prestataires cloud... Sans vraiment savoir si tous ces outils informatiques sont pleinement utilisés et s'il n'y aurait pas des solutions plus adaptées à leurs besoins.

Heureusement, pour s'y retrouver dans ce labyrinthe informatique, Altares-D&B, spécialisé dans la data, et Acciod, société de conseil en SI, viennent de lancer conjointement KP-One, une plateforme collaborative qui permet d'analyser chaque composant de son SI afin de l'optimiser financièrement.


Suivre les budgets IT

"KP-One donne un niveau d'allocation des coûts informatiques", décrit Didier Cresp, président d'Acciod. Autrement dit, il est possible de prédire les coûts informatiques de chaque projet grâce à des scénarios mais aussi de suivre le budget IT de chaque service, de chaque business unit, afin de l'optimiser. Mais aussi de contrôler que ce qui est facturé par les différents prestataires : est-ce que cela correspond bien aux consommations de l'entreprise ? Et ce , ressource par ressource, aussi bien au niveau des logiciels que du matériel.

Par ailleurs, un outil de benchmark intégré dans la plateforme permet de s'assurer que ce qui est facturé correspond bien à la réalité du marché. Et de renégocier avec le prestataire le cas échéant.

En résumé, grâce aux données de l'entreprise qu'analyse Acciod et aux données des fournisseurs qu'apporte Altares- D&B, c'est un véritable diagnostic du SI que permet KP-One.


Projet collaboratif

Pour que cette plateforme collaborative mène ses différentes analyses, il s'agit de modéliser l'organisation informatique de l'entreprise dans l'outil. Même si les informations proviennent de sources hétérogènes, cette modélisation n'est pas compliquée à mettre en oeuvre.

A condition que chaque partie prenante accepte de participer. Car c'est bien d'un projet collaboratif dont il s'agit : se rendre compte de la réalité des coûts informatiques nécessite un partage des données. "Il faut veiller à ce que les données importées soient de qualité. C'est fondamental. Il faut contrôler ce qui est déposé dans l'application", avertit Laurence Augoyard, pdg Altares - D&B.


Mot clés :

Eve Mennesson