Mon compte Devenir membre Newsletters

Sandra Utrera, Daf de l'American Hospital of Paris : "Avec le DSIO, nous avons établi un schéma directeur du SI"

Publié le par

Dossier patient informatisé, nouveaux outils de gestion financière de facturation... Les projets informatiques ne manquent pas à l'American Hospital of Paris. Menés par la DSIO, la Daf et la ou les directions opérationnelles concernées, ils répondent à une vision stratégique à moyen terme.

Sandra Utrera, Daf de l'American Hospital of Paris : 'Avec le DSIO, nous avons établi un schéma directeur du SI'

S'il est un secteur qui est en pleine transformation numérique, c'est bien celui de la santé. Un virage que se devait de prendre le prestigieux American Hospital of Paris. Ne serait-ce que pour répondre aux réglementations. Un des gros projets en cours : le déploiement du dossier patient informatisé. " Notre objectif est de passer à un dossier complètement dématérialisé, comme le préconise le programme Hôpital Numérique du gouvernement ", précise Sandra Utrera, Daf de l'hôpital qui supervise également la direction des systèmes d'information et d'organisation (DSIO). D'ores et déjà opérationnel aux urgences, ce projet du dossier patient informatisé est en train de se déployer au niveau des prescriptions et devrait aboutir à une dématérialisation totale en 2017.

Un projet d'envergure qui ne fait pas oublier à la Daf les autres problématiques auxquelles l'hôpital est confronté. En janvier 2012, c'est tout son outil financier qui a été rénové, ainsi que la gestion des achats, en implémentant la solution Qualiac. " Notre outil était obsolète et surtout truffé de développements spécifiques, ce que nous ne souhaitions pas ", rapporte Sandra Utrera. Par ailleurs, un projet de remplacement de l'outil de facturation hospitalière va débuter en juin prochain. " C'est un projet important et transversal car la facturation est très décentralisée ", indique la Daf.

Sandra Utrera, Daf de l'American Hospital of Paris


Chaque projet sélectionné fait partie d'une vision à moyen terme. " Avec le DSIO, nous avons établi un schéma directeur du SI qui nous permet de planifier sa trajectoire, quelles sont les briques du système d'information à changer ou à améliorer. Nous avons ainsi une stratégie claire sur les 5 ans à venir ", explique Sandra Utrera. Cela permet notamment de savoir comment articuler les différents projets les uns avec les autres. Sont cependant prioritaires les projets réglementaires, suivis des projets permettant le développement de nouvelles activités et enfin ceux offrant un gain de productivité.

Forte implication

Chaque projet fait intervenir la DSIO, la Daf et la ou les directions opérationnelles concernées afin de définir correctement les besoins et le budget. Sandra Utrera est particulièrement impliquée sur la partie fonctionnelle quand les projets touchent à son coeur de métier : " Je participe activement à la rédaction du cahier des charges pour m'assurer qu'il est bien exhaustif et je m'implique dans les ateliers de paramétrage et de définition des besoins qui me semblent critiques d'un point de vue métier ". La Daf pense en effet que participer seulement au comité de pilotage ne suffit pas à s'assurer du bon déroulement d'un projet.

C'est donc main dans la main avec son DSIO que Sandra Utrera travaille. " Le DSIO est un support important sur les aspects technologiques pour lesquels je n'ai pas les compétences, pense-t-elle. C'est lui aussi qui définit la méthodologie projet à adopter et lui qui m'alerte s'il constate des dérives méthodologiques : il est le garant méthodologique en amont et en cours de projet ". Une belle coopération qui leur permet de mettre en oeuvre de véritables projets stratégiques : le dossier patient informatisé, par exemple, s'articule avec d'autres outils du SI de l'hôpital, notamment la gestion informatisée du bloc opératoire.

Repères

Raison sociale : American Hospital of Paris

Activité : Activités hospitalières

Forme juridique : Association

Dirigeant : André Guinet

Daf : Sandra Utrera

Création : 1906

Effectif 2014 : 845 salariés

CA 2014 : 114 millions d'euros

Mot clés :

Eve Mennesson