Mon compte Devenir membre Newsletters

Regards croisés de directeurs administratifs et financiers sur la gestion de l'information: Valade, Zaphir, Solystic, Grimaud, American Hospital

Publié le par

Gardien des données, notamment financières, de l'entreprise, le Daf est au coeur de l'information. À l'occasion d'une table ronde organisée lors des Trophées 2016, plusieurs Daf sont revenus sur leurs expériences en la matière: SI, ERP ou Big data...

Regards croisés de directeurs administratifs et financiers sur la gestion de l'information: Valade, Zaphir, Solystic, Grimaud, American Hospital

Quatre Daf et un spécialiste de l'information financière réunis pour parler SI, ERP, facturation et big data. Tel était le casting de la deuxième table ronde organisée par la rédaction de Daf Magazine à l'occasion de la 4e édition de ses Trophées, qui s'est déroulée le 31 mars 2016 à Paris. Anne-Laure Mérillou (Daf et DRH de Valade), Emmanuel Berson (Daf de Zaphir), Sandra Utrera (Daf de l'American Hospital of Paris), Raphaël Vallée (Daf et DSI de Solystic) et Marc Monnier (responsable du développement de Bureau Van Dijk) ont partagé leurs retours d'expérience sur la gestion de l'information en 2016.

Le SI, incontournable pour la Daf

"Tout développement doit passer par la mise en place d'un SI digne de ce nom", a rappelé Anne-Laure Mérillou en ouverture de cette table ronde. Et la Daf parle en connaissance de cause: arrivée en 2004 chez Valade, qui était alors une PME familiale, elle a accompagné l'entreprise dans sa transformation en une belle ETI. Une réussite qui lui a valu de figurer dans le trio de tête de ces Trophées 2016! Mais pour mener à bien cette évolution, la refonte complète du SI était une étape incontournable: "L'achat d'ordinateurs pour toutes les équipes administratives" a été l'une des premières actions mise en oeuvre par la Daf, alors qu'à son arrivée, la société ne comptait que 5 ordinateurs! Déploiement d'un ERP, création d'un poste de contrôleur de gestion... "La croissance de l'entreprise se fait en même temps que celle du SI", souligne Anne-Laure Mérillou.

Pour bien accompagner cette évolution du SI, Olivier Gerry, Daf du Groupe Grimaud (qui n'a malheureusement pas pu participer physiquement à cette table ronde), recommande d'adopter une démarche projet très structurée, de type AMOA (assistance à la maîtrise d'ouvrage). Le financier alerte ses pairs sur les besoins de communication inhérents à une telle démarche, qui représentent 10 à 20% du projet en terme de ressources temps et homme.

>> ERP, big data... Lire la suite de l'article en page 2.