Mon compte Devenir membre Newsletters

Licences inutilisées? revendez-les !

Publié le par

Et si vous revendiez les licences dont vous ne vous servez pas ? Depuis une décision de la Cour de justice de l'Union européenne le 3 juillet 2012, c'est légalement possible : les licences inutilisées peuvent être revendues sur le marché du logiciel d'occasion

Licences inutilisées? revendez-les !

Et si vous revendiez les licences dont vous ne vous servez pas ? Depuis une décision de la Cour de justice de l'Union européenne le 3 juillet 2012, c'est légalement possible : les licences inutilisées peuvent être revendues sur le marché du logiciel d'occasion. " Il existe seulement quatre conditions , précise Habibou M'Baye, président de la société Softcorner, plateforme d'achat et de revente de logiciels d'occasion : le logiciel doit avoir été acquis par la société - il ne peut donc pas s'agir de logiciels en mode SaaS -, il doit avoir été acheté en Europe et être revendu en Europe, il doit être cédé en suivant les règles d'acquisition initiale et la version initiale doit avoir été désinstallée."

Les États-Unis ne permettent pas la revente de logiciels d'occasion et, du côté de l'Asie, c'est un marché encore balbutiant, difficile à appréhender au niveau légal. Mais le marché européen offre de belles perspectives : SoftCorner estime à 10% la proportion du budget IT "recyclable" grâce aux logiciels d'occasion.

Habibou M'Baye, président de la société Softcorner, plateforme d'achat et de revente de logiciels d'occasion

" Une petite ETI de 200 personnes peut donc facilement revendre pour 100 000 euros de licences. Ce qui représente un revenu exceptionnel intéressant "


De quoi optimiser la fin de vie des logiciels qui étaient jusqu'à présent laissés à l'abandon. " C'est comme si, au lieu de le revendre, on jetait son parc de véhicules professionnels après 4-5 années d'utilisation ", pointe Habibou M'Baye. À noter que si la revente est évidemment intéressante, l'achat peut aussi l'être : Softcorner observe une réduction de 50 à 80% par rapport aux prix initiaux.

A lire : Un livre blanc sur le marché des logiciels d'occasion est téléchargeable sur le site du Cigref


Mot clés :

Eve Mennesson