Mon compte Devenir membre Newsletters

Les data business, le cloud... et le CFO : tendances et possibilités

Publié le par

De par sa fonction, le CFO est légitime quand il s'envisage en futur responsable de la data corporate. Mais la diversité et le volume des données freinent cette ambition. Et si la clé c'était le cloud ? Focus.

Les data business, le cloud... et le CFO : tendances et possibilités

Le cloud semble avoir gagné la partie - ou du moins avoir une longueur d'avance - dans le domaine des solutions de gestion entreprise. La raison ? Sans doute parce que le cloud semble à même de soutenir le rythme d'innovation constante qui caractérise notre ère. Tel est le credo de la société Workday, née en 2005, positionnée à la fois sur les solutions de gestion RH et sur celles dédiées à la finance. Ces dernières, certes lancées dans un second temps, génèrent un CA qui accuse du retard si on le compare à celui issu du module HR. Les CFO seraient-ils (encore) moins technophiles que les DRH ou jugeraient-ils "leurs" informations par trop sensibles pour le cloud ? Thierry Mathoulin, directeur France de Workday, relève quant à lui une tendance: " L'adoption du cloud coté finance n'est pas encore au niveau des solutions RH et CRM. Mais nous voyons une accélération depuis 9 mois ". La France est le quatrième marché ouvert par l'éditeur, il y a environ trois ans, lequel a développé un projet paie spécifique à la France, opérationnel depuis mars 2016. " Pour toutes nos applications, Finance, HR, paie, nous avons des développeurs français, qui travaillent en France ", souligne le directeur France.

Les mid-entreprises et leurs Daf

Avec dans sa clientèle des grands comptes tel Sanofi ou Lafarge pour ses solutions RH, mais également des " licornes " françaises comme Criteo et Blablacar, ce dernier adepte du module finance, le directeur France est à même de cerner leurs points de convergence : " Grands comptes et ETI commencent bien souvent par implémenter l'une des deux applications, en raison sans doute d'organisations différentes. Le choix se fait par rapport à une priorité et le reste se fait ensuite ".

De fait, le segment des entreprises de taille intermédiaire représente une grande partie de la clientèle de Workday aux USA, Royaume-Uni et désormais en France : " Dans ces trois pays, ce segment représente près de la moitié de notre clientèle. En France nous nous sommes dotés depuis février d'une division dédiée aux entreprises comptant entre 500 et 3000 salariés, division qui existe déjà aux USA et RU ", précise Thierry Mathoulin. La vraie différence entre grands comptes et ETM vis-à-vis de la plateforme cloud HR et finances ? " Des impératifs très forts d'agilité et de TCO chez les entreprises de taille moyenne ", estime Thierry Mathoulin qui poursuit : " C'est pourquoi nous déployons à leur égard une méthodologie d'implémentation dédiée : le cloud livre l'infrastructure, les migrations sont prises en charge et faites en quelques heures, la solution est configurable ". Ainsi Blablacar (550 salariés) a pu installer le module finance en trois mois. Et si cette jeune société, acteur disruptif en hyper croissance, n'est pas représentatif du secteur ETI en France, pour autant, selon Thierry Mathoulin, les besoins sont identiques.

Ce qui se traduit, par exemple, pour le module finance de Workday et son application, par un traitement de données en temps réel, facilitant les reportings et permettant une clôture permanente. Ou bien encore par des tags (worktags) permettant des axes d'analyses variés et disponibles, sous forme de dashboards, en quelques heures.

Avec un mot d'ordre, " data as a service ", Workday s'apprête à lancer platfora, une nouvelle technologie pour collecter et analyser les data business de l'entreprise autres que HR et finance. Preuve, selon Thierry Mathoulin, que " le Daf peut devenir le maitre de l'information et celui qui y donne accès. Un vrai plus dans sa relation avec les autres managers et notamment les dirigeants de BU ". Non, la data ne signifie pas la fin du CFO! Ni de son équipe (sur ce point lire aussi cet article).

Paroles de CFO, CTO... vis-à-vis du cloud

"Disrupt yourself now, don't wait. Start with IT, the others units will follow. Command and control are dead" Brendan Donovan, CTO , ING bank

"Adopter une solution cloud comme Workday, très facile à appréhender et intuitive, permet d'envisager un recrutement plus large puisqu'il n'y par exemple pas besoin d'expérience de 5 ou 10 ans sur un outil spécifique" Brian Montgomery, director finance et corporate controller, Workday

" Après l'implémentation de la solution Workday, nous avons pu intégrer trois acquisitions en moins d'un mois " John Fennell, VP Operations EMEA, Appirio

Propos recueillis lors du Workday Rising, Barcelone, 15-17 juin 2016