Mon compte Devenir membre Newsletters

Fraude interne ou externe: 2 pistes pour limiter le risque

Publié le par

Coté process, en instaurant un système de double-validation, ou côté outil avec une montre!

Fraude interne ou externe: 2 pistes pour limiter le risque

Option 1: revoir les process

Philippe (le prénom a été changé) était Daf depuis six ans dans cette entreprise de 50 millions de CA lorsque son équipe a été victime d'une fraude. Montant du préjudice : 150 000 euros. " Nous avons décidé de ne pas nous séparer du salarié par qui la faute était arrivée, qui a vécu un véritable traumatisme. Pour éliminer les risques que cela se reproduise, j'ai réorganisé totalement les process en interne ", explique-t-il. En partenariat avec le DSI, il a mis sur pied dans les mois qui ont suivi une organisation drastique pour éviter les failles, notamment en instaurant un système de double-validation. Aucun virement de plus de 50 000 euros ne peut être effectué sans l'aval du Daf et du PDG. Un process a également été mis en place pour que toute demande de virement de la part


Option 2: opter pour un outil dédié

L'une des dernières parades à la fraude aux ordres de virement vient d'être dévoilée par Banque Populaire : la banque a étendu son application Suite Entreprise Mobile aux montres connectées Androïd et à l'Apple Watch. Objectif : permettre aux Daf et aux chefs d'entreprise d'avoir une vision d'ensemble des virements financiers de l'entreprise et de valider ou refuser une transaction dès réception d'une notification.
" Si le virement à valider doit partir vers une destination exotique, comme les Iles Vierges britanniques ou Chypre, le Daf reçoit une alerte et peut refuser le paiement ", explique Christophe Descos, directeur du marché des entreprises et institutionnels au sein de Banque Populaire.

une montre pour lutter contre la fraude


" L'autre avantage de Suite Entreprise Mobile est que le logiciel permet de centraliser tous les comptes bancaires sur un même espace sécurisé, ce qui permet d'éviter de recourir à des solutions archaïques, comme les fax et les parapheurs, qui étaient des portes d'entrée pour les fraudeurs. " Selon les chiffres de Banque Populaire, les entreprises seraient aujourd'hui 47 000 à utiliser Suite Entreprise Mobile.

Mot clés : Daf |

Antoine Pietri