Mon compte Devenir membre Newsletters

Externaliser son inventaire : pour qui, pour quoi

Publié le par

Maîtrise des coûts cachés, optimisation de l'approvisionnement ou préparation d'un événement majeur (acquisition), l'externalisation de l'inventaire, qui peine pourtant à s'imposer en France, est à envisager au regard de certains objectifs.

Externaliser son inventaire : pour qui, pour quoi

Bien souvent, l'inventaire physique est vécu comme une contrainte par les Daf. Cette tâche, incontournable, consomme des ressources humaines et est déterminante sur la performance financière et les marges de l'entreprise. L'externalisation apparaît, dès lors, comme une solution attractive. Un choix fait par le secteur de la grande distribution. " Nos principaux clients font partie du secteur de la grande distribution. L'activité est forte : nos 50 agences en Europe réalisent plus de 13 000 inventaires par an, soit en moyenne 50 inventaires par jour ", témoigne Roch Vallée, CFO d'Ivalis, un spécialiste de l'externalisation des stocks au même titre que Novastock ou Orridge.

Si l'externalisation a conquis la grande distribution, elle reste une pratique minoritaire en France. Seules 25% en France ont fait ce choix contre 75% aux États-Unis, selon Ivalis.

L'externalisation aide l'approvisionnement et les salariés

Stocks et BFR sont intimement liés ; la réduction des premiers conduit à la réduction du second. À l'inverse, la moindre erreur dans l'inventaire peut provoquer une rupture des stocks qui devient préjudiciable. C'est pourquoi les inventaires se font de plus en plus de manière régulière sans attendre le traditionnel inventaire de fin d'année. " L'inventaire régulier permet de lutter contre les défauts de paramétrage des consommations de matière en backflush, les erreurs de déclaration lors des mouvements de stocks ainsi que les erreurs d'adressage ", explique Alexandre de la Nézière, associé chez Newton Vaureal Consulting, un cabinet de conseil en supply chain management. L'inventaire doit être fiable pour ne pas pénaliser l'activité. Or, " bon nombre d'entreprises ne disposent pas d'un personnel en nombre suffisant pour garantir l'exactitude de l'inventaire. Dans ce cadre, seule la réalisation des inventaires par des équipes dont c'est la spécialité permettent de garantir cette fiabilité ", assure Roch Vallée. Autre bénéfice de l'externalisation : les entreprises peuvent concentrer les équipes sur leur propre métier. À cet égard, externaliser soulage les salariés en leur évitant les tensions liées à la réalisation des inventaires. " Et les entreprises peuvent ainsi éviter de fermer leur magasin le temps de l'inventaire puisque nos équipes s'installent discrètement au plus près des stocks sans gêner le travail des salariés ", précise Roch Vallée.

Autre avantage: l'externalisation permet de maîtriser les coûts cachés : gestion des intérimaires et du personnel permanent, heures supplémentaires, temps de récupération, manque à gagner dans les ventes liées à des vols. " L'entreprise est toujours mal à l'aise à signaler des vols en interne alors que nous, en tant qu'indépendants, pouvons rendre un rapport impartial. Nous leur offrons la sécurité et quelques points de base de rentabilité ", souligne Roch Vallée.


Mot clés : Daf

Pierre-Jean Leca