Mon compte Devenir membre Newsletters

Le DAF moderne : un prescripteur de la technologie

Publié le par

Le DAF est devenu aujourd'hui un prescripteur de nouvelles technologies qui adopte des technologies émergentes pour transformer le rôle de la fonction financière. Le point à travers la dernière étude Oracle-Accenture.

Le DAF moderne : un prescripteur de la technologie

" Les directions financières modernes ne se contentent plus de maîtriser les coûts. Bénéficiant de toute la puissance de l'analyse des données et des nouvelles méthodes de travail collaboratif, elles recherchent désormais de nouvelles approches pour fournir des analyses et de la valeur ajoutée pour le reste de l'entreprise ", déclare Dee Houchen, Senior Director of Applications, Oracle. Tout est dit ou presque ! Le DAF moderne est devenu un prescripteur de la technologie qui sait ce que les technologies cloud et digitales peuvent apporter à la fonction financière et à l'entreprise dans son ensemble, mais il existe encore un écart important entre les ambitions de ces DAF et la réalité. Ainsi, plus des deux tiers des interrogés considèrent que le DAF est réellement un prescripteur du potentiel de transformation de la technologie, et près des trois quarts des dirigeants financiers sont convaincus que les nouvelles technologies telles que le cloud, la mobilité et les réseaux sociaux changeront la façon dont la finance est gérée et structurée. Néanmoins, seuls 20% des hauts dirigeants pensent que leurs directions financières ont adopté des technologies de pointe, alors que pour 43% d'entre eux leurs directions commerciales ont déjà fait ce pas.

Jouer un rôle stratégique majeur

Par ailleurs, les services financiers reconnaissent que les technologies cloud seront très utiles pour la budgétisation, la planification et la prévision, car elles permettent à la finance moderne de jouer le rôle stratégique qu'on attend d'elle aujourd'hui, et de contribuer ainsi à la croissance de l'entreprise. Pour remplir cette mission stratégique, les équipes financières les plus avancées utilisent des outils analytiques sophistiqués, des applications modernes et les outils de collaboration les plus récents, utilisant les technologies sociales, mobiles et cloud, pour rester en lien étroit avec la vision, les stratégies et les activités de leurs pairs à travers l'ensemble de l'entreprise.

Le cloud à la rescousse pour moderniser la finance

Les DAF interrogés ont clairement pris conscience de la capacité du cloud à produire de nouvelles analyses grâce à des algorithmes avancés et aux fonctions de business intelligence. Plus du quart des interrogés (28%) utilisent déjà le cloud pour le budget, la planification et la prévision, et 33% prévoient de transférer ces fonctions dans le cloud au cours de l'année qui vient. En outre, plus des deux tiers des dirigeants interrogés ont déjà adopté une solution cloud dans certaines parties de leur organisation pour les fonctions financières centrales (24%), ou s'y préparent activement (45%). Alors qu'environ 30% des directeurs financiers et opérationnels ayant répondu reconnaissent que leurs processus utilisent toujours le papier, on constate une tendance forte à l'automatisation et à la numérisation des processus, avec près de 44% qui utilisent désormais des applications mobiles et 53% des systèmes Web.

Infos

Commanditée par Oracle et Accenture, l'étude a été réalisée par Longitude Research, sous le nom "Valoriser les nouveaux usages dans la finance : le Directeur Financier prescripteur de nouvelles technologies." Pour réaliser cette étude, 1 275 DAF, directeurs financiers et directeurs opérationnels ont été interrogés, issus d'entreprises du monde entier - dont 670 basées dans la zone EMEA et représentant une grande variété de tailles et de secteurs d'activité. Parmi les interrogés de la zone EMEA, 100 étaient des hauts dirigeants non financiers.