Mon compte Devenir membre Newsletters

Culture de l'information : jouez collectif !

Publié le par

SAP vient de dévoiler les résultats d'une étude portant sur la culture de l'information. Ils pointent l'importance d'instaurer une réflexion collective autour des données disponibles afin de les utiliser pour dégager de nouvelles opportunités commerciales.

Culture de l'information : jouez collectif !

Et si vous instauriez une culture de l'information dans votre entreprise ? C'est la recommandation que formule l'éditeur SAP suite à la publication de son étude " Information Culture: Leveraging Collective Insight in the Connected Enterprise " (" La culture de l'information : comment tirer profit des idées collectives dans l'entreprise connectée ").

Réalisée par BARC (Business Application Research Center), un cabinet allemand d'analyse et de conseil, sur un échantillon de 743 personnes, cette étude révèle que les entreprises capables de mettre en place une culture de l'information parviennent à identifier de nouvelles opportunités d'affaires, de prédire les tendances et de générer des revenus supplémentaires.

Réflexion collective

En effet, selon l'étude, si 62% des organisations utilisent moins de la moitié des données disponibles dans leurs processus de prise de décision, celles qui parviennent à instaurer une réflexion collective - basée sur des décisions communes ainsi que des données fiables - sont plus à mêmes de traiter l'information comme un réel avantage.

Pourtant, l'étude révèle que moins de 50% des personnes interrogées pensent que les informations sont hautement utiles à la prise de décision ou utilisées comme des atouts dans leur entreprise. Par ailleurs, seulement un tiers des entreprises utilisent des informations afin d'identifier de nouvelles opportunités commerciales ou de prédire les comportements à venir.

L'information, un atout

Mais les deux tiers restants envisagent de mieux utiliser les informations dans le futur. Car, même en bénéficiant d'une technologie innovante de traitement de l'information, il faut réellement avoir la volonté de traiter l'information comme un atout ou une ressource de valeur.