Mon compte Devenir membre Newsletters

Retraite

La retraite prend effet lorsqu'un travailleur quitte la vie active en raison de son âge avancé. Il existe deux systèmes de retraite : par répartition et par capitalisation. Le premier est le modèle choisi par la France, le second est le modèle choisi par les États-Unis.

Le système de retraite par répartition

Dans un système de retraite par répartition, le travailleur cotise durant toute sa vie active. Ce sont donc les actifs qui payent les pensions des retraités. Une partie de leurs revenus est prélevée pour alimenter les caisses de retraite. Lorsqu'ils auront quitté la vie active, leur pension sera payée par les actifs. Le montant de la pension de retraite peut être agrémenté par des retraites complémentaires, obligatoires ou non. C'est le système retenu par la France, qui présente l'inconvénient de devoir maintenir une population active nombreuse. Le paiement des retraites est menacé lorsque la population de retraités atteint une certaine proportion par rapport à la population active.

Le système de retraite par capitalisation

Dans un système de retraite par capitalisation, le travailleur épargne durant toute sa vie active. Les actifs payent donc leur propre retraite, dont le montant de la pension dépend du volume de l'épargne. Une partie de leur salaire est destinée à des fonds de pension, et peut être augmentée de bonus de l'État et/ou de participations de leur entreprise. Cette épargne est convertie en capital, et réintégrée en rente viagère au moment de la retraite. C'est le système retenu par les États-Unis, qui présente l'inconvénient d'être fragile en cas de mauvaise gestion. Le fait que les fonds de pension soient surveillés par des autorités financières n'a pas permis d'éviter la faillite de certains d'entre eux, privant définitivement des retraités de leurs revenus.