Mon compte Devenir membre Newsletters

DIF

Le droit individuel à la formation (DIF) est un dispositif accessible aux salariés des entreprises privées et publiques, leur permettant de bénéficier d'une formation continue à la charge de l'employeur.

20 heures de droits à formation par an, 120 heures en tout

Le DIF s'adresse à tout salarié ayant au moins une année d'ancienneté lorsqu'il est détenteur d'un CDI, ou ayant travaillé pendant quatre mois durant les douze derniers mois lorsqu'il est en CDD. Le dispositif prévoit que le salarié a droit à vingt heures de formation par an, et qu'il peut choisir de cumuler ses droits pendant six années de suite, pour atteindre cent vingt heures de formation. Au-delà de six ans, les droits à formation non utilisés sont définitivement perdus, sauf pour les salariés à temps partiel qui ne sont pas soumis à une limite de temps, bien que leurs droits soient également plafonnés à cent vingt heures. En cas de rupture du contrat de travail, le salarié a la possibilité de conserver son temps de formation qui est alors converti en "budget formation".

Le DIF remplacé par le compte personnel de formation

C'est à l'employé de prendre l'initiative de consommer ou non les droits à formation acquis, même si l'accord de l'employeur est nécessaire en ce qui concerne le choix de la formation suivie. Par principe, la formation est supposée se dérouler en dehors des heures de travail, sauf mention contraire d'un accord collectif. À partir du 1er janvier 2015, le DIF est remplacé par le compte personnel de formation (CPF), qui instaure le transfert des droits à formation d'une entreprise à l'autre en cas de perte d'emploi ou de modification de la situation professionnelle.