Mon compte Devenir membre Newsletters

UN DAF ALLEGRO

Publié le par

Organiser le quotidien, trouver de nouveaux relais de croissance, développer la marque Eagletone : les exercices ne manquent pas pour Guillaume Blu. Avec Woodbrass, il joue de nouvelles partitions dont, en 2012, l'évolution de l'enseigne.

«La musique est à tout le monde» : tel est le slogan de Woodbrass, numéro 1 français de la vente d'instruments de musique en ligne. Depuis sa création en 1999 par un passionné de musique, Christophe Chauvin, Woodbrass a vendu plus de 3 millions d'instruments de musique et d'accessoires ; plus de 80 000 articles et 100 000 partitions sont désormais référencés par l'enseigne.

Derrière ces chiffres, le directeur financier, Guillaume Blu, arrivé en 2007, gère les finances et accompagne la logistique, le service après-vente, l'informatique et les RH. Il participe au comité de pilotage de l'entreprise : « Aux côtés du fondateur, mon rôle est d'apporter mon éclairage pour orienter la stratégie : identifier ce qui est possible et mettre en place l'organisation pour le concrétiser. »

Et dans cette enseigne encore jeune, les chantiers ne manquent pas. Ainsi, Woodbrass a mis l'accent sur le développement de sa marque propre, Eagletone, créée en 2009, qui propose 400 références. Pour appuyer le lancement de la marque, la direction financière apporte les fonds et peaufine l'évolution des gammes de produits aux côtés des acheteurs, en leur procurant les éléments chiffrés afin d'identifier les meilleures combinaisons prix-qualité-marge. Pour ce faire, Guillaume Blu s'appuie sur un logiciel développé par la direction informatique. « C'est l'une des clés de notre réussite. Ce logiciel nous permet de connaître notre résultat et nos marges en temps réel, ce qui est vital dans un contexte de croissance du chiffre d'affaires de plus de 20 % par an », explique Guillaume Blu. Une partie de l'année 2011 a donc été consacrée à l'amélioration de ce logiciel, dont la précision permet d'ajuster le niveau de stocks et de trésorerie pour optimiser le BFR. Autre clé de voûte de la rentabilité, l'optimisation des coûts logistiques fait l'objet d'un ajustement continu : négocier avec les prestataires, adapter les prix au marché, proposer des prestations complémentaires font partie du quotidien du directeur financier.

Toujours à l'affût des meilleures opportunités, tout en continuant à veiller sur les projets classiques d'une direction financière (budget, trésorerie, juridique, financements...), Guillaume Blu a plus particulièrement voué l'année 2012 à l'évolution stratégique de l'enseigne. En complément de sa présence sur Internet, Woodbrass envisage en effet d'accroître sa présence physique. Plusieurs projets sont à l'étude : agrandissement du magasin parisien, présence de «corners» dans les grandes chaînes de distribution, ouverture d'une chaîne de magasins en propre, ou encore lancement en franchise de la «Woodbrass Academy»... Dans ce contexte, le directeur financier élabore les modèles de rentabilité, prévoit le financement des investissements, prépare la logistique et adapte le système d'information de manière à être prêt à démarrer au plus vite... « C'est une aventure passionnante dans laquelle tous ces projets se superposent, ce qui exige une grande réactivité », résume Guillaume Blu. Tout au pilotage de la rentabilité de ces nouveaux projets, il trouve néanmoins le temps de s'évader, dans ses moments de loisir, en jouant quelques airs de rock sur une guitare Eagletone, commercialisée par son enseigne favorite.»

REPERES

Raison sociale : Woodbrass
Activité : Vente d'instruments de musique sur Internet
Forme juridique : SAS
Dirigeant : Christophe Chauvin
Année de création : 1999
Effectif 2011 : 60 salariés
CA 2010 : 30 MEuros CA 2011 : 30 MEuros
CA 2012 (prévisionnel) : 30 MEuros

BIO

Guillaume Blu, diplômé d'un DESS en gestion internationale à la Sorbonne, a débuté sa carrière en Chine chez Hutchinson où il a passé deux ans en tant que coopérant. De 1998 à 2001, il est responsable administratif et financier chez NET2S, et participe à son introduction en Bourse. Puis il intègre en 2001 le groupe Vedior en tant que contrôleur de gestion pour la branche BTP. Il rejoint Woodbrass en 2007 au poste de directeur administratif et financier.