Mon compte Devenir membre Newsletters

Les délais de paiement CroissancePlus

Publié le par

Selon CroissancePlus, trois entreprises sur quatre constatent un allongement des délais de paiement, malgré la LME.

Olivier Duha, président de CroissancePlus

Olivier Duha, président de CroissancePlus

D'après une étude flash réalisée en décembre 2011 par CroissancePlus, l'association des entreprises en croissance, auprès de ses 350 entrepreneurs, 73 % des entreprises subissent un allongement des délais de paiement. Et 79 % des entrepreneurs pensent que ces délais vont continuer à se dégrader. Olivier Duha, président de CroissancePlus, confirme cette situation: « Des PME sont prises en otage par certains grands groupes irresponsables. Notre enquête sur les délais de paiement est une nouvelle mise en garde. CroissancePlus alerte à nouveau les pouvoirs publics et les grands comptes. » Malgré les améliorations liées à la loi de modernisation de l'économie du 4 août 2009 (LME), reconnues par 56 % des entrepreneurs interrogés, et la création de la médiation interentreprises, dirigée par Jean-Claude Volot, les mauvaises pratiques perdurent donc. Cette loi avait plafonné les délais de paiement à 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date d'émission de la facture. Dans sa lettre ouverte aux pouvoirs publics et grands comptes du CAC 40, l'association préconise une révision de la LME afin de porter progressivement le délai à 30 jours. Elle propose la création d'un médiateur des délais de paiement pour que les PME puissent dénoncer les mauvais payeurs et que des sanctions soient infligées.