Mon compte Devenir membre Newsletters

La France perd sa place de championne d'Europe du LBO

Publié le par

Le climat d'incertitude fiscale entourant les élections présidentielles françaises a considérablement affecté l'appétit des fonds LBO. En 2012, ils n'ont totalisé que 6,2 milliards d'euros de transactions, alors qu'ils en avaient conclu 15 milliards en 2011. Telle est l'une des principales conclusions de l'étude sur le BO européen publiée début janvier par le Centre for Management Buyout Research (CMBOR), et sponsorisée par Equistone Partners et Ernst & Young. L'Hexagone s'est ainsi fait détrôner par le Royaume-Uni qui a enregistré l'équivalent de 19,4 milliards d'euros d'opérations de «Buyout», et s'est même fait devancer par l'Allemagne qui a attiré 6,5 milliards de transactions à effet de levier l'année écoulée.