En ce moment En ce moment

Clause de non-concurrence: la jurisprudence rappelle quelques règles

Publié par le

@ © AcelVision / Fotolia

L'employeur doit verser l'indemnité associée à la clause de non-concurrence, quelle que soit la cause de la rupture du contrat. Elle est due au salarié même en cas de démission (Cass. soc, 25 janvier 2012, n° 10-1 1.590). De plus, l'employeur qui souhaite se décharger de la contrepartie financière d'une clause de non-concurrence doit la dénoncer au plus vite car, si un délai est prévu, il court à compter du jour d'envoi de la lettre de rupture.

(Cass. soc, 18 janvier 2012 n° 10-1 6.442).

Sur le même sujet

RH

Par Hervé Aulner, directeur commercial réseau et banque groupe La Poste

Le management a un impact direct sur l'engagement des équipes. Voici sept leviers à activer pour redonner de l'envie et l'énergie à vos collaborateurs. [...]

RH

Par Eve Mennesson

Avec 55 000 paies éditées par an, Club Med n'est pas à l'abri d'erreurs. D'autant plus qu'il y a une grosse part de contrats saisonniers. L'entreprise [...]